Le Fort Sainte-Agathe

“Être artiste aujourd’hui, c’est agir dans un monde en pleine transition et interroger des contextes sans cesse renouvelés. L’océan est sans doute le territoire qui permet d’approcher ce qui vient, il est au cœur des grands défis qui nous attendent. Demain, habiter, nous nourrir et échanger seront déterminés par son évolution.” Nicolas Floc’h.

Photo n°14 de Nicolas Floch

Rénovée par le Parc National de Port-Cros en partenariat avec la Fondation Carmignac, la grande tour ronde et la terrasse panoramique du Fort Sainte Agathe accueillent, dans le prolongement de l’exposition La Mer imaginaire à la Villa Carmignac, les photographies des plongées dans les eaux de Porquerolles, Port-Cros et du Levant de Nicolas Floc’h.

Pour la série photographique Invisible, l’artiste suit l’ensemble du trait de côte dans la zone du Parc national des Calanques, soit 162 kilomètres. Il fixe ainsi par l’image un état des paysages sous-marins entre 2018 et 2020. Les images prises entre 0 et -30m, en lumière naturelle et au grand-angle, permettent une approche panoramique des fonds marins et de leurs transformations. 

Photo n°13 de Nicolas Floch

Ici, avec Invisible/Parallèle, suite à une quinzaine de plongées en apnée et en bouteille dans les lieux emblématiques de la région comme les Mèdes et la Gabinière mais également et essentiellement, dans des sites plus méconnus des habituels plongeurs, Nicolas Floc’h nous révèle les paysages sous-marins de ces îles : les roches de l’île de Bagaud, les étendues de sable de Porquerolles, les posidonies des trois îles ou encore les tombants du Levant.

A l’extérieur, une sélection de photographies sur l’acidité de l’eau, prises aux alentours de Vulcano en Méditerranée, est présentée. Dans cette série, le Ph de ces zones préconfigure des évolutions possibles des mers et océans : l’augmentation de l’acidité générant une chute dramatique de la biodiversité.

Attentif à l’évolution des paysages sous-marins, Nicolas Floc’h développe une œuvre à la croisée de la science et de la poésie, de l’abstraction et de l’organique.

Photo n°6 de Nicolas Floch

 

Fondation Carmignac